Liste des catégories

#FrenchWorldSBK #Rencontre – Xavier NAVAND, un jeune pilote talentueux et déjà très courtisé…

#FrenchWorldSBK #Rencontre – Xavier NAVAND, un jeune pilote talentueux et déjà très courtisé…

Xavier, c’est un jeune homme de 16 ans bourré de talent, passionné d’astronomie et de tout ce qui s’en rapproche, un matheux en Bac S déjà très à l’aise avec la télémétrie. Une tête bien faite et une tête bien pleine, il affole les chronos sur les circuits italiens dans le très relevé Championnat CIV. Présent avec son papa ce week-end dans le paddock du World Superbike à Magny-Cours, l’originaire de Pontarlier (Doubs) est approché par les teams en Mondial Supersport pour discuter de son avenir et lui faire des propositions.

 

Rencontre :

 

Infos-Motopiste.fr : Salut Xavier. Pour ceux qui ne te connaissent pas, dis-moi comment tu es arrivé en CIV, quand tu as débuté la moto et ce qui se passe pour toi ce week-end à Magny-Cours ?

 

Xavier Navand : « Salut Anthony. J’ai débuté la moto il y a cinq ans. Aujourd’hui j’ai seize ans, bientôt dix-sept. J’ai commencé sur une 100NSF Honda sur des pistes de kart pour essayer et pour m’amuser. J’avais un circuit à trente minutes de la maison. J’ai tout de suite accroché et j’ai fait de bonnes performances pour un débutant. Du coup, j’ai participé en 2013 à une manche du Minibike Trophy en Suisse et ça s’est super bien passé puisque j’ai terminé en tête. (Oui on peut dire que ça s’est bien passé NDLR lol).On a décidé de m’engager sur la saison complète en 2014 et aussi de participer au Championnat de France Power 25 en 125cc. Ça s’est une nouvelle fois bien passé et je me suis dirigé vers le Pré Moto3. Comme je n’aimais pas particulièrement cette catégorie, je suis vite allé en 600cc pour une année d’entrainement et pour m’amuser. Je m’entrainais sur les circuits européens, j’ai fait l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas pour tester Assen, la France également. Le but était de découvrir les circuits européens. »

 

 

Infos-Motopiste.fr : Là, tu avais treize, quatorze ans ?

 

Xavier : « Oui exactement, j’avais quatorze ans. Et du coup l’année d’après, l’année dernière en fait, une connaissance que je côtoyais dans les paddocks s’est intéressée à mes chronos et à mon jeune âge et m’a proposée de rouler en Italie. Il m’a proposé une saison sur une Moto2 pour voir ce qu’on pouvait faire. »

 

Infos-Motopiste.fr : Pour les puristes, quel moteur et quel châssis la Moto2 ?

 

Xavier : « On était sur un châssis Tecstra, un châssis qui a roulé en Moto2 en Grand Prix en 2011 je crois si je me souviens bien, un moteur de Honda 600 CBR d’origine. A la fin de l’année, je suis allé voir le team Samuelicini Racing Team, dans lequel je suis actuellement, pour voir si on pouvait travailler ensemble. Il m’a dit oui évidemment (Sourire). C’est donc là qu’on a fait un énorme step. Il fallait aussi que ce soit une saison dans nos budgets, ça a été compliqué de les trouver mais on a fini par trouver pour réaliser une saison géniale. Avec la télémétrie, des suspensions qui sont un niveau dessus, on a pu monter notre niveau et faire une super année. C’est génial. »

  

    

Infos-Motopiste.fr : On a entendu dire que tu roulais vite effectivement…

 

Xavier : « Oui c’est vrai, ça s’est super bien passé. J’ai fait de bons chronos, les résultats étaient là aussi. Je remercie vraiment le team pour ça. C’est vraiment Samuele Cini et tout le team qui a permis ça. Merci à eux. »

 

Infos-Motopiste.fr : Ce weekend, tu es dans le paddock de Magny-Cours. On entend parler de toi alors que tu n’as que seize ans bientôt dix-sept. Tu es venu serrer des mains et prendre des contacts et des propositions pour l’année prochaine, c’est ça ?

 

Xavier : « Oui exactement. J’ai déjà beaucoup de contacts pour le CIV l’année prochaine, l’élite en Italie. Il y a deux championnats les mêmes weekends en CIV, le National Trophy que j’ai fait cette année pour mettre le pied à l’étrier ou tu as des pilotes expérimentés comme Stefano Casalotti ou Magnoni et il y a le CIV ou le niveau est encore plus haut. Je peux donc aller en CIV l’an prochain et je suis allé voir quelques teams ici en Supersport pour parler de la saison prochaine. J’étais sensé en voir un mais finalement j’en ai vu plus d’un. C’est vraiment très bien. On verra, rien n’est décidé. »

 

Infos-Motopiste.fr : J’imagine que les budgets ne sont pas les mêmes et que tu dois trouver des sponsors ?

 

Xavier : « C’est sûr. Ça dépendra de l’opportunité qu’on saisira oui, mais surtout du budget qu’on aura. Trouver des sponsors, c’est partie du job qui n’est pas la plus simple. »

 

 

Infos-Motopiste.fr : Ton papa nous disait hier que la moto avant tout, c’est prendre du plaisir. Si on met de côté les aspects sponsors budgets, ce serait quoi pour toi l’idéal la saison prochaine ?

 

Xavier : « Prendre du plaisir sur la moto c’est certain. Après si on met de côté le budget, l’idéal serait bien sûr de courir en Championnat du Monde. C’est l’élite. Si c’est le CIV, je serai aussi très content parce que le niveau est monstrueux. Il y a quelques pilotes qui en vivent même si c’est difficile mais je referai bien une saison de plus, voire plus si ça se présente comme ça. »

 

Infos-Motopiste.fr : On suivra ça de près évidemment et on comptera tes aventures sur infos-motopiste.fr et on te souhaite que la meilleure proposition puisse se concrétiser pour toi.

Xavier : « Merci beaucoup. »

 

Interview : Anthony HOCHET

Photos : infos-motopiste.fr et Xavier

Facebook de Xavier https://www.facebook.com/navand.xavier/